Actualités Analyse des marchés financiers


L’embellie...

 

Les marchés financiers poursuivent leur progression suite à plusieurs avancées.
 

Les premières mesures de déconfinement, notamment en Europe, et les chiffres encourageants du ralentissement de la propagation du virus ont rassuré les investisseurs. Ainsi, avec l’élargissement du déconfinement, ces nouvelles plutôt « réconfortantes » ont permis une reprise progressive de l’activité économique et de la consommation.

 

Les marchés financiers sont également portés par le plan de relance européen proposé par Bruxelles. Ce plan de 750 milliards d’euros, sans précédent, a pour objectif d’aider l’Union Européenne à surmonter la récession engendrée par la crise du Coronavirus. C’est une étape historique dans la collaboration communautaire, la Commission européenne n’ayant jamais proposé dans le passé d’émettre une dette mutualisée européenne à cette échelle.

 

Tout comme les plans annoncés précédemment par les différents gouvernements et banques centrales, ces masses d’argent injectées dans l’économie sont les mesures les plus scrutées par les investisseurs. Ces derniers, ont déjà intégré les chiffres désastreux de 2020 et sont déjà tournés vers les perspectives plus lointaines… en 2021.

 

Le bout du tunnel ?


Tout le monde ose enfin l’espérer. Rien n’est cependant gagné. La volatilité reste toujours présente. La prudence reste de mise.

 

Si le ralentissement de la pandémie laisse aujourd’hui espérer un redémarrage économique et un sursaut de la consommation estivale, un certain nombre de zones d’ombre pèsent sur le sentiment des investisseurs.

 

Tout d’abord, les indicateurs économiques des entreprises et macroéconomiques plus globalement, montrent un impact vertigineux sur la croissance et l’économie réelle. Les regards sont naturellement rivés sur les prévisions.

 

Par ailleurs, la trêve fut de courte durée dans les relations sino-américaines. Les marchés, comme ils le sont depuis plus de deux ans, restent très attentifs au durcissement de ton observé entre Washington et Pékin. Ces deux puissances ont repris leur bataille diplomatique, économique et médiatique sur de nombreux sujets de discorde, dont notamment le projet de loi que la Chine veut imposer à Hong Kong.

 

Enfin, si la situation sanitaire s’améliore en Europe, elle demeure inquiétante sur le continent américain. Le monde entier, et les investisseurs ne font pas exception et restent suspendus aux chiffres de la pandémie et aux analyses des spécialistes qui sont encore très prudents.

 

En synthèse, les marchés reprennent des couleurs dans un contexte d’amélioration de la situation sanitaire et de la reprise économique. Cependant, un certain nombre de risques planent toujours. Il convient donc d’être particulièrement attentif face à une éventuelle volatilité dans les semaines et les mois à venir.

                                              


Nos recommandations : 

  • maintenir une vision de long-terme,
  • veiller à toujours réaliser des investissements progressifs afin de lisser les points d’entrée. Cela est d’autant plus important lorsque les marchés sont volatils,
  • et privilégier la diversification afin de bénéficier d’allocations plus résistantes.

 


Nos conseillers UFF se tiennent à votre disposition pour répondre à vos questions et vous accompagnent dans une stratégie de long terme en adéquation avec vos besoins.


Nous continuerons de vous tenir informés des prochaines évolutions sur les marchés financiers. 

Rédaction : le 29 mai 2020.


Stéphanie Allory
Directrice de l'Offre Financière et des Etudes Patrimoniales

Directrice de l’Offre Financière depuis 2018 et du département des études patrimoniales depuis 2020.
Stéphanie Allory débute sa carrière chez OK Assurances (AGF Assurances) en 2001. Elle intègre Oradea Vie en 2002 où elle est successivement Chargée de développement CGPI et Responsable du développement grands comptes. En 2012, elle intègre SOGECAP en tant que Responsable des relations avec SG Private Banking au sein de l’Ingénierie Patrimoniale, avant de revenir Responsable du marketing épargne.


Vous aimerez également...