Actualités Quels sont les atouts du nouveau plan épargne-retraite individuelle (PERin) ?


Question à un expert.

 

Ai-je intérêt à ouvrir un Plan épargne retraite individuelle (PERin) ?

 

Le nouveau PERin, né de la loi Pacte, a vu le jour le 1er octobre. Ce nouveau plan d’épargne-retraite comporte des avantages significatifs au regard de ses « petits frères », le plan d’épargne-retraite populaire (PERP) et le contrat Madelin.

 

Il offre aux épargnants le choix entre une sortie en rente ou en capital, la possibilité de débloquer le capital en cas d’acquisition de sa résidence principale, et de faire profiter au bénéficiaire de son choix du capital ou de la réversion de la rente. Ce dernier point est important quand le bénéficiaire est susceptible d’être le partenaire de pacs ou le concubin.

 

Le PERin peut être alimenté par des versements volontaires déductibles du revenu global à hauteur de 10 % des revenus professionnels, avec certaines limites pour les plus hauts revenus. Les versements ainsi déduits du revenu imposable à l’entrée seront fiscalisés à la sortie.

 

En revanche, cette opération restera fiscalement intéressante si la tranche marginale d’imposition de l’épargnant au moment de sa retraite est inférieure à celle qu’il avait en activité. C’est généralement le cas du fait de la baisse des revenus à la retraite. Ce phénomène devrait se renforcer avec la mise en place du régime de retraite universelle qui devrait avoir pour effet de diminuer les droits à la retraite des plus hauts revenus.

 


Tribune de Valérie Bentz, Responsable des études patrimoniales de l'UFF, publiée dans Le Monde le 17 novembre 2019


Vous aimerez également...