Entreprises Indemnité de perte de gains pour les travailleurs indépendants, artisans et commerçants


[Achevé de rédiger le 18 mai 2020] - Une « indemnité de perte de gains » a été allouée fin avril aux travailleurs indépendants de l’artisanat et du commerce en grande difficulté, qui en remplissent les conditions, par le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants.


Aides aux travailleurs indépendants


Cette « indemnité de perte de gains », limitée à 1 250 €, sera cumulable avec : 

 

  • le Fonds de solidarité institué par l’Etat,

 

  • les aides du fonds d’action sociale des travailleurs indépendants.

 


Une "indemnité de perte de gains" plafonnée à 1 250 €


Les travailleurs indépendants de l’artisanat et du commerce en grande difficulté, qui en remplissent les conditions, ont pu bénéficier, fin avril, ou courant mai, d’une aide supplémentaire du Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI), baptisée « indemnité de perte de gains ». 

 

Quel est le montant de l’aide ? 

  • L’aide correspond au montant des cotisations de retraite complémentaire versées par les travailleurs indépendants sur la base de leurs revenus de 2018 (versés en 2019).
  • Son montant ne peut toutefois pas excéder 1 250 € nets d’impôts et de charges sociales.

 

Qui peut en bénéficier ? 

Tout travailleur indépendant, artisan ou commerçant en activité au 15 mars 2020 et immatriculé avant le 1er janvier 2019 pourra en bénéficier.
 

 

Comment bénéficier de cette aide ? 

L’indemnité sera versée automatiquement par les URSSAF, sans aucune démarche des travailleurs indépendants concernés.