Entreprises Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (prime « MACRON »)


[Achevé de rédiger le 22 septembre 2020] - Dans le cadre de l’épidémie du Covid-19, les employeurs ont la possibilité de verser à leur(s) salarié(s), une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat exonérée, dans la limite de 1 000 € par bénéficiaire ou de 2 000 € si l’employeur met en œuvre un accord d’intéressement.



Pour rappel, le montant de la prime peut être modulé selon les bénéficiaires en fonction des critères suivants :

 

  • la rémunération ;
  • le niveau de classification ;
  • la durée de présence effective pendant l'année écoulée ou la durée de travail prévue au contrat de travail, telle que déterminée pour le calcul du coefficient de la réduction générale.


Pour ouvrir droit aux avantages fiscaux et sociaux, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat doit être versée entre le 28 décembre 2019 et le 31 décembre 2020.

 

Le montant de la prime peut être modulé selon les bénéficiaires en fonction des conditions de travail liées à l’épidémie de Covid-19.

 


Précision sur l’accord d’intéressement :

 

  • Un accord d’intéressement peut être conclu selon l’une des modalités prévues par le code du travail. Un document d’aide à la négociation d’un accord d’intéressement a été élaboré par les services du ministère du Travail.
  • Les accords d’intéressement sont en principe conclus pour trois ans. Toutefois, afin de faciliter leur mise en place, ces accords, dès lors qu’ils ont été conclus entre le 1er janvier 2020 et le 31 août 2020, pouvaient porter sur une durée comprise entre un an et trois ans.
     

 

Il est possible de conclure un accord d’intéressement entre le 1er septembre et le 31 décembre et de verser la prime de pouvoir d’achat à concurrence de 2000 €. Cet accord sera nécessairement conclu pour une durée de 3 ans.


Pour en savoir pus, rendez-vous sur service-public.fr