Guide fiscal 2020 Investissement Pinel - Remarque préalable


Comment déclarer les revenus locatifs 2019 ? Si les revenus locatifs ne dépassent pas 15 000 euros, ils seront soumis au régime du micro-foncier* (régime de plein droit) ou sur option au régime réel. En cas d’option pour le réel, on peut pas revenir au micro-foncier pendant 3 ans.


Deux possibilités pour déclarer les revenus locatifs :


 

Déclarer au micro-foncier (si les revenus locatifs ne dépassent pas 15 000 euros) 

A éviter cependant lors d'un achat à crédit car dans ce cas le contribuable est imposé d'office sur les revenus après abattement de 30%. Les prélèvements sociaux sont dus avant cet abattement (17,2%). Par ailleurs, ce régime n’est pas accessible, notamment, en cas de revenus d’immeubles dits spéciaux (monuments historiques, …).

 

Déclarer au réel 

La déclaration se réalise à l'aide du formulaire 2044 dans lequel sont à reporter les loyers perçus (hors charges), mais aussi les frais et charges locatives (frais de gestion, assurances, charges de copropriété, taxes, etc.) et enfin les intérêts d'emprunt.
Le résultat calculé dans le formulaire 2044 est à reporter dans le formulaire 2042** (déclaration des revenus) dans le paragraphe 4 "Revenus fonciers", qu'il s'agisse d'un déficit ou d'un bénéfice.


Remarque

Le contribuable doit faire ses calculs pour estimer s’il est plus intéressant de choisir le réel ou le micro foncier.



*Ce régime ne peut pas s’appliquer aux investissements Besson, Robien, Périsol…
**Automatiquement sur déclaration internet


<< Partie précédente

L'Investissement en Pinel - Introduction

Accéder

Partie suivante >>

Déclarer un Pinel avant la date d'achèvement des travaux

Accéder