AccueilL'immobilier

Nous connaître

Créé en 1968 l'UFF est une banque conseil en gestion de patrimoine qui offre des produits et services adaptés aux clients particuliers et aux entreprises. Sa gamme de produits comprend l'immobilier, l'assurance vie, les placements financiers, la prévoyance ainsi qu'une gamme de solutions dédiées aux entreprises.

Partenariats

Vous souhaitez développer une expertise de conseil patrimonial auprès de vos clients, l’UFF vous accompagne dans cette démarche.

Pour cela nous vous proposons une offre de partenariat personnalisée pour répondre aux attentes de vos clients et élargir votre offre de service.


L'immobilier

Un actif qui permet de répondre à la plupart des problématiques patrimoniales. Pour autant, cet investissement qui ne s’improvise pas. Il est essentiel de s’entourer de professionnels pour sécuriser toutes les phases de l’opération.

Considéré comme une valeur refuge, l’immobilier d’investissement est un actif réel qui permet de répondre à de nombreuses problématiques patrimoniales. C’est un outil de diversification pour la constitution d’un patrimoine équilibré. Il permette d’obtenir des revenus complémentaires, diminuer ses impôts dans certaines conditions, protéger son conjoint et facilite efficacement la transmission de son patrimoine.

 

Obtenir des revenus complémentaires

Afin d’anticiper les baisses des futures pensions de retraite, l’immobilier permet de compléter des revenus et laisse  le choix entre revenu et capital.

Contrairement à un produit financier il est un rempart efficace contre l’inflation puisque les revenus locatifs sont indexés sur l’IRL indice de valorisation des loyers).

Enfin, seul l’immobilier permet de générer une « pension de réversion à 100 % » des revenus locatifs en cas de décès du conjoint ou de l'ex-conjoint, ce qui n’est pas le cas des pensions de réversion de retraites.

 

Transmettre en toute tranquillité

Transmettre son patrimoine s’anticipe.

Grâce à différents montages juridiques simples, l’immobilier permet d’anticiper les besoins de demain puis de transmettre efficacement tout en protégeant ses proches :

- donner un bien à ses enfants, tout en limitant la fiscalité des donations grâce au démembrement de propriété

- réaliser un investissement par le biais d’une Société Civile Immobilière pour transmettre simplement son patrimoine… en sont quelques exemples.

 

Alléger ses impôts

Afin de compenser le manque de logements en France, les pouvoirs publics favorisent la construction et la rénovation de logements à l’aide de différentes incitations fiscales.

Un investissement immobilier locatif bien placé et positionné sur un marché porteur où la demande est supérieure à l'offre, peut permettre de bénéficier d’avantages fiscaux significatifs :

- diminuer l’impôt sur le revenu par l’imputation de charges fiscales liées à l’investissement immobilier

- obtenir des revenus nets de fiscalité, ou encore diminuer son IFI.

 

Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous conseiller et vous  accompagner. 

 

Depuis 50 ans, l’UFF  a toujours fait le choix d'avoir sa propre direction immobilière dédiée à ses clients. Ainsi nos conseillers accompagnent les investisseurs dans le choix du bien, le montage financier et le suivi de la gestion locative.


L’expertise UFF a permis de nouer des partenariats avec les plus grands promoteurs nationaux (Eiffage, Kaufman and Broad, BDP Marignan …), avec des organismes de crédit (Crédit Foncier, CAFPI…) ainsi qu’avec de nombreux administrateurs de biens

(Foncia, Citya, Cabinet Thierry, IGS CAPRIM …).


Ces partenariats nous permettent de proposer à nos clients une offre globale et de les conseiller dans les différentes étapes de leur acquisition puis dans la gestion de leur investissement.

 

Des programmes immobiliers de qualité et rigoureusement sélectionnés

La réussite d'un investissement est liée principalement à la qualité de l'emplacement et de la construction.

C'est pourquoi afin d’assurer à chaque client un potentiel locatif optimal, l’UFF est présente dès la sélection du site immobilier. Appuyés par des administrateurs de biens locaux.

L’UFF, et son architecte – conseil, travaillent ensuite avec les promoteurs pour optimiser les plans et les prestations des appartements.

S’agissant de biens gérés (EHPAD, résidence étudiante, …), l’UFF étudie avec soin la qualité de l'exploitant afin d’assurer à ses clients une rentabilité optimale.

L’UFF suit l’avancement des constructions et veille à ce que les promoteurs en informent régulièrement les acquéreurs. A la livraison, les services d’un bureau d’études spécialisé sont proposés aux investisseurs afin de vérifier l’ensemble des installations techniques privatives, dans le respect des éléments contractuels de vente. Nos clients bénéficient de toutes les garanties de constructions liées à l’achat d’un bien neuf.

 

 

Un accompagnement global

Une fois le bien immobilier sélectionné,  nos conseillers peuvent vous proposer, si vous le souhaitez, une offre de financement à des conditions avantageuses* par l'intermédiaire de nos partenaires.

Par ailleurs, l’UFF sélectionne et propose à ses clients un administrateur de biens pour la gestion locative.  L’objectif étant de réunir les meilleures conditions pour une location fiable et rapide. ainsi qu’une gestion optimisée de leur investissement.

La sélection des biens proposés nous permet d’afficher un excellent taux d’occupation sur les résidences gérées par nos partenaires.

 

* Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par l’organisme prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 11 jours à compter de la réception avant d’accepter l’offre de prêt (10 jours calendaires à compter du lendemain de la réception de l’offre). La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

L’UFF s’est toujours attachée à faire évoluer son offre immobilière en fonction des attentes de ses clients et des évolutions de marché :  fiscalité, mode de détention, mode de gestion..

L’Immobilier Direct

Un bien immobilier peut être détenu directement par tout investisseur et revêtir soit la forme de la location "nue" soit celle de la location "meublée".

La location "nue" se caractérise par l’achat d’un bien immobilier neuf ou ancien, loué « nu » (sans meuble). l’UFF sélectionne des programmes neufs ou anciens sur tout le territoire national (y compris les départements d’outre-mer) qui répondent aux critères de qualité d’emplacement et de demande locative.

La location « meublée », quant à elle, correspond à l’achat d’un bien immobilier neuf loué meublé et situé dans une résidence de service (résidence étudiante, résidence sénior, voire résidence médicalisée). L’UFF propose une offre diversifiée qui respecte les deux règles incontournables :

- la réalité économique de l’exploitation

- la solidité financière de l’exploitant avec lequel l’investisseur contractera un bail commercial.

Les SCPI

Les Sociétés Civiles de Placements Immobiliers (SCPI) permettent d'investir indirectement dans  l’immobilier, qu'il soit résidentiel ou d'entreprise.

1/ DIVERSIFICATION DE PATRIMOINE

Souscrire des parts de SCPI permet de pouvoir investir indirectement dans de nombreux immeubles détenus en France ou à l’étranger, couvrant des secteurs immobiliers différents. Cette diversification permet d’être propriétaire de plusieurs adresses de qualité et d’avoir accès également au potentiel des marchés immobiliers de bureaux et de commerces, difficilement accessibles à un investisseur particulier.     

2/DES REVENUS REGULIERS

Acquérir plusieurs biens immobiliers sous forme de parts gérées par une société de gestion permet de percevoir des revenus locatifs sécurisés et réguliers tout en bénéficiant de la mutualisation du risque locatif.

3/AUCUN SOUCI DE GESTION

La gestion locative est confiée à une société spécialisée qui s’occupe de gérer le parc immobilier, de trouver des locataires et de reverser ces revenus. Acquérir des parts de SCPI de logements ou de bureaux, évite de s’acquitter directement des taxes afférentes telles que la taxe foncière par exemple, incombant à la SCPI, et répartie entre tous les associés. En résumé, en contrepartie de certains frais versés à la société de gestion vous bénéficierez de tous les avantages de l’immobilier sans les inconvénients inhérents à la gestion locative directe. 

4/DES RENDEMENTS ET UNE FISCALITE ATTRACTIVE

Selon vos objectifs, vous pouvez privilégier la distribution de revenus grâce aux SCPI de rendement qui investissent sur les marchés de bureaux et/ou commerces. Dans le cadre de SCPI fiscales, vous pouvez privilégier la fiscalité par rapport aux revenus, et bénéficier ainsi sous certaines conditions, de réductions d’impôt ou de déductions fiscales.

5/MONTANT DE L'INVESTISSEMENT EN SCPI

Accessible dès 5 000 € (selon la SCPI), vous pourrez avoir accès au marché immobilier de logement ou de commerces/bureaux,. En fonction de votre surface financière et votre capacité d’endettement, le financement de ce type de solution peut être envisagé soit comptant ou à crédit.

 

 

COMME TOUT INVESTISSEMENT, LE PLACEMENT EN PART DE SCPI PRESENTE DES RISQUES

Risque de perte en capital : le capital investi dans la SCPI ne bénéficie d’aucune garantie ni de protection, l’investisseur peut perdre une partie voire l’intégralité du capital investi.

Risque de rendement : les revenus ne sont pas garantis. Les revenus potentiels de la SCPI ainsi que la valeur de retrait de la part peuvent varier à la hausse ou à la baisse en fonction de la conjoncture économique et immobilière (vacance locative ou travaux).

Risque de liquidité :  l’investisseur n’a aucune garantie de pouvoir revendre ses parts. Les conditions de cession des parts (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution à la hausse comme à la baisse du marché immobilier et du marché de parts de SCPI. Le risque de liquidité est accru pour les SCPI fiscales pour lesquelles le marché secondaire est quasi inexistant avant le terme du produit.

Placement à long terme : la durée de conservation minimale recommandée est de 10 ans pour les SCPI de rendement et de 15 ans pour les SCPI fiscales.

Principaux frais : l’investisseur supporte des frais pour l’achat, la gestion et la cession de parts de SCPI. Ces frais sont prélevés lors de la souscription, de la cession ou annuellement pour la gestion du patrimoine immobilier. Les frais d’entrée sont calculés sur le prix de la part et intégrés au prix de souscription. Les frais de gestion sont destinés à rémunérer la société de gestion et sont calculés sur les revenus de la SCPI. Les frais de cession eux sont calculés sur le montant de la transaction.

 

 

RISQUES LIES A L'ENDETTEMENT

 

Risques liés à l’endettement de la SCPI : en cas de baisse du marché immobilier, la SCPI peut être dans l’impossibilité de rembourser les emprunts souscrits.

 

Risques liés à l’endettement du souscripteur : le souscripteur ne doit pas se référer aux seuls revenus issus de la détention de parts de SCPI pour honorer ses échéances de prêt, compte tenu de leur caractère aléatoire. En cas de défaut de remboursement, l’associé peut être contraint de vendre ses parts et supporter un risque de perte en capital, voire de remboursement de différentiel entre le produit de cession des parts et le capital restant dû à l’établissement bancaire dans le cas d’une cession de parts à un prix décoté.

 

 

1/LES SCPI FISCALES

Les SCPI fiscales, sont positionnées sur le marché du logement d’habitation et permettent tout en percevant des revenus complémentaires, de bénéficier de la fiscalité qui s’y rattache (Pinel, Malraux, Déficit foncier) à condition de conserver les parts pendant la durée minimale fixée.

2/LES SCPI DE RENDEMENT

Les SCPI de rendement orientent leurs investissements sur le marché de l’immobilier de bureaux ou commercial principalement. Elles ont pour objectif essentiel d’optimiser le revenu locatif. Ces SCPI permettent aux investisseurs privés d'accéder à l’immobilier d’entreprise, habituellement réservé à des investisseurs professionnels.

Quelle que soit la catégorie de SCPI, l’UFF sélectionne des produits compétitifs, en phase avec les besoins de notre clientèle patrimoniale.  

Document à caractère purement informatif. 

 

De nombreux dispositifs permettent aujourd’hui de diminuer ses impôts (IR, ISF, prélèvements sociaux). L’UFF vous accompagne pour choisir la solution la mieux adaptée à votre situation.

 

Location meublée avec bail commercial (hors location saisonnière)

Elle consiste à acquérir un bien immobilier situé dans une résidence de services (étudiante, médicalisée ou seniors…), afin de le louer. Une société se charge de son exploitation. Le bail,de nature commerciale, est conclu pour une durée minimale de 9 ans. L’investisseur peut récupérer sous certaines conditions la TVA sur le prix d'acquisition du bien.

La location meublée se décline fiscalement en trois versions :

La location Meublée Professionnelle (statut fiscal sous conditions) : permet de diminuer sa base d’imposition sur l’IR et de percevoir des recettes locatives faiblement fiscalisés. Elle offre par ailleurs une fiscalité allégée des plus-values et une exonération sur l’IFI (sous conditions).

La location Meublée non Professionnelle option « amortissement » : permet de générer des recettes immobilières nettes de fiscalité pendant 25/30 ans.

La location Meublée non Professionnelle option « Censi-Bouvard » (dispositif applicable jusqu’au 31/12/2018) : permet d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu étalée sur 9 ans.

 

Loi Pinel

La loi PINEL est un dispositif fiscal qui concerne les investissements réalisés entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2021.

Il permet d’investir dans une zone géographique (fixée par décret) à forte demande locative tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt de 12%, 18% ou 21 % du prix de revient de l’opération, en fonction de la durée de la location plafonnée à un ou deux investissements par an d’un montant cumulé de 300 K€ par an et par contribuable, et sans pouvoir dépasser le prix par m² de surface habitable de 5 500 €.

Soit une réduction maximum de 63 000 € (21 % de 300 K€) pour une période locative de 12 ans.

Enfin, ce dispositif permet aussi (sous conditions) de louer son bien à ses ascendants et descendants.

 

Loi Malraux

Le dispositif Malraux consiste à acheter un bien immobilier ancien, dans des centres villes historiques, de grande qualité avec des travaux importants de rénovation. L’investisseur s'engage à le mettre en location pendant une durée de 9 ans une fois rénové..

En contrepartie, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt selon la localisation de l'immeuble, de 22%  ou 30% du montant des travaux et dans la limite de 400.000 € sur quatre années consécutives (réduction d’impôt ne rentrant pas dans le plafonnement des niches fiscales).

 

Déficit foncier / Monuments historiques

Le déficit foncier permet d’acheter un bien ancien (destiné à la location) et de bénéficier de déductions fiscales des revenus fonciers.

Faire des travaux de rénovation dans un logement ancien permet de générer un déficit foncier imputable sur ses autres revenus fonciers existants, dans la limite de 10 700 €.

L’avantage fiscal est proportionnel à la tranche marginale d’imposition. Pour que cet avantage soit acquis le bien doit être loué pendant les 3 années qui suivent la dernière imputation de déficit.

Par ailleurs, pour les impositions conséquentes, le dispositif « Monuments Historiques »  permet de bénéficier d’importantes déductions fiscales en contrepartie de la conservation du bien pendant 15 ans. 

Dans le cadre de la mise en oeuvre en 2019 du prélèvement à la Source (PAS) de l'impôt sur le revenu, les travaux réalisés en 2018 pourraient être sans impact fiscal concret sur l'impôt dû au titre de cette année là, du fait de l'application du Crédit d'Impôt de Modernisation du Recouvrement (CIMR) . 


En revanche, leur montant sera pris en compte pour moitié pour l'établissement du résultat foncier 2019. Ces travaux diminueront donc l'impôt dû au titre de l'année 2019.

Selon la structure fiscale du contribuable, un montant important de travaux réalisés en 2018 pourra présenter pour lui un intérêt fiscal significatif au titre des années 2019 et suivantes.

 

Investissement en nue propriété

L’opération consiste à acheter la nue-propriété d’un bien immobilier neuf, dont l’emplacement est de qualité, avec une décote importante sur le prix du bien, pour une durée définie à l’avance (généralement de 15 ans à 20 ans). A l’issue de cette période l’investisseur devient propriétaire de manière automatique et sans frais.

L’usufruit est commercialisé auprès d’un bailleur social qui louera et entretiendra les biens durant la période d’usufruit.

L’avantage est double :

- Pendant la durée de l’usufruit, la valeur de la nue-propriété ne rentre pas dans la base taxable de l’IFI (suivant le mode de financement).

- A l’issue de la période d’usufruit, l’investisseur récupère la pleine propriété du bien, perçoit des revenus complémentaires s’il décide de louer son bien, ou un capital dans le cas d’une revente.

 

Comme tout investissement, l’immobilier direct présente des risques et notamment le risque de perte en capital (ni le capital ni le rendement ne sont garantis).

Il s’agit d’un investissement à long terme, avec un horizon de détention supérieur à 10 ans.

 

Risques liés à l’endettement : Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de vous engager. Le capital et le rendement immobilier n’étant pas garantis, les fluctuations du marché immobilier peuvent réduire de façon importante la capacité de remboursement de la dette.

Un accompagnement bancaire pour un investissement patrimonial de qualité

 

Pour accompagner l’offre immobilière de l'UFF, l'Union Financière de France Banque vous propose des solutions de crédit immobilier dédiées à votre profil patrimonial et à l’investissement locatif que vous souhaitez réaliser.

Fiche d'information du prêt immobilier

Le prêt immobilier UFFB est une solution personnalisée pour financer un projet d’investissement immobilier résidentiel à usage locatif.

C’est un prêt amortissable à taux fixe destiné aux particuliers ou aux S.C.I familiales

BENEFICIAIRES

Toute personne physique ou toute S.C.I. familiale, finançant une acquisition immobilière en vente en état de futur d’achèvement (VEFA) à usage locatif.

 

FONCTIONNEMENT

Prêteur : UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE (UFFB) dont vous trouverez toutes les références dans la Fiche d’Information Standardisée Européenne relative aux contrats de crédit immobilier (FISE).

Montant : entre 50 000 euros et 1 000 000 d’euros

Durée : de 10 à 25 ans

Périodicité de remboursement : mensuelle

Vous payez des intérêts et remboursez une partie du capital à chaque échéance.

Amortissement : Vous remboursez votre prêt immobilier par mensualités constantes.

Taux fixe

Le taux débiteur reste le même pendant toute la durée de votre crédit. Le montant de vos échéances ne change pas, hors remboursement anticipé de votre crédit. Le taux fixe est garanti dans les périodes où les taux d’intérêt fluctuent à la hausse. En revanche, en période de baisse des taux d’intérêt, vous ne pouvez pas en profiter.

Taux Annuel Effectif Global (TAEG) :

le TAEG correspond au coût total du crédit exprimé en pourcentage. Il comprend outre les intérêts, tous les frais et coûts qui conditionnent l’octroi du crédit. Il vous permet de comparer les différentes offres de crédit.

Garanties : Cautionnement Crédit Logement et Caution personnelle.

Votre prêt sera obligatoirement garanti par une caution Crédit Logement accordée au bénéfice du prêteur pour une durée initiale de 10 ans, selon les conditions du cautionnement Crédit Logement. Cette caution Crédit Logement sera mise en jeu en cas de défaillance de votre part. Dans ce cas, Crédit Logement versera les sommes dues au titre du prêt immobilier à UFFB et mettra en place les actions de recouvrement vis-à-vis de vous.

De plus, votre prêt peut être garanti par une caution personnelle additionnelle délivrée au bénéfice du Prêteur. En cas de mise en jeu de la garantie, la caution pourra se substituer au Prêteur pour mettre en place les actions de recouvrement vis-à-vis de vous.

Frais et commissions : les frais relatifs à la mise en place du cautionnement Crédit Logement sont supportés par l’Emprunteur.

Assurance emprunteur : l’assurance emprunteur est obligatoire pour l’obtention d’un crédit immobilier octroyé par UFFB. Les garanties minimales exigées par le Prêteur figurent dans la fiche personnalisée qui vous est remise après étude de votre situation.

 

Notre filiale, UFIFRANCE PATRIMOINE, vous propose un contrat d’assurance emprunteur auprès de la société AVIVA VIE, entreprise régie par le Code des assurances. Ce contrat vous protège en cas d’aléas de la vie : décès, perte totale et irréversible d’autonomie. L’adhésion à ce contrat est soumise à l’accord de l’assureur. Les risques couverts, les exclusions et plus généralement les conditions d’assurance figurent en détail dans la notice du contrat d'assurance.

Le coût définitif de l’assurance vous est communiqué dans le certificat de garantie qui pourra vous être remis en cas d’accord de l’assureur.

 

IMPORTANT

  • L’assurance obligatoire doit être maintenue pendant toute la durée du crédit. A défaut, le Prêteur pourra prononcer la déchéance du terme et vous demander de lui rembourser immédiatement toutes les sommes dues au titre de votre crédit. Ainsi, en cas de défaut de paiement (de tout ou partie de la cotisation d’assurance), le contrat d’assurance emprunteur sera résilié tel que spécifié dans la notice d’assurance. Alors votre prêt ne sera plus couvert et vous ne pourrez plus bénéficier des garanties. Vous pourrez alors être considéré, en cas de défaut de paiement de vos échéances de prêt, comme défaillant.

 

  • Vous pouvez souscrire des garanties complémentaires (assurance perte d’emploi par exemple) et choisir des quotités d’assurance supérieures aux exigences minimales fixées par le Prêteur. La quotité assurée correspond à la quote-part, exprimée en pourcentage et appliquée au montant du prêt, pour déterminer le montant assuré.

 

  • Vous pouvez choisir l’assurance proposée par notre filiale UFIFRANCE PATRIMOINE ou proposer un autre contrat en garantie de votre crédit. Cette assurance externe devra présenter un niveau de garantie équivalent à notre contrat. Ces critères d’équivalence figurent dans la « Fiche Personnalisée – Assurances Requises » qui vous est transmise.

 

  • Conformément aux conditions décrites dans votre offre de prêt immobilier, vous avez la possibilité, après la signature de cette offre, de substituer au contrat d’assurance initialement souscrit, un nouveau contrat d’assurance emprunteur souscrit auprès de l’assureur de votre choix, présentant un niveau de garantie équivalent à celui du contrat d’assurance initial. UFFB vous notifiera sa décision d’acceptation ou de refus dans un délai de dix jours ouvrés à compter de la réception de cet autre contrat d’assurance. En cas d’acceptation, UFFB modifiera par voie d’avenant le contrat de crédit. En cas de refus, le contrat d’assurance initialement souscrit ne sera pas résilié.

 

Coût total du crédit : ce coût comprend les mêmes éléments que ceux inclus dans le calcul du TAEG. Le coût total du crédit est calculé à partir d’hypothèses d’utilisation de votre crédit et tient compte des modalités d’amortissement du prêt.

 

Délai de réflexion : en cas d’accord du Prêteur, vous recevrez une Offre de prêt immobilier, valable 30 jours à compter de la date de réception. Vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception de l’Offre. Vous ne pourrez accepter cette Offre au plus tôt qu’à compter du 11ème jour qui suit la réception de l’Offre. La vente est subordonnée à l'obtention du prêt.

           

S'il n'est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

 

Mise à disposition des fonds : En fonction du besoin de l’Emprunteur et du type d’investissement, le déblocage des fonds est total ou partiel. Des intérêts intercalaires, intérêts à payer entre le moment où le Prêteur effectue le 1er déblocage de fonds et le dernier, sont perçus le cas échéant sur les sommes débloquées prorata temporis. Les fonds seront mis à disposition, en une ou plusieurs fois sur instructions écrites de l’Emprunteur. Elle ne pourra pas intervenir avant l'acceptation de l'offre par l'Emprunteur et la Caution s’il y a, ni en tout état de cause, avant la régularisation des garanties et la remise des documents justifiant de la prise d’effet des assurances emprunteurs exigées pour l’octroi du Prêt.

Les fonds seront mis à disposition après signature des contrats immobiliers correspondants, au fur et à mesure de l'avancement des travaux, sur présentation de factures justificatives.

 

VIE DU PRET

La mise à disposition du prêt génère la délivrance d’un tableau d’amortissement qui permet de suivre notamment l’évolution du capital restant dû.

Différentes possibilités, selon les conditions prévues au contrat ou régularisation d’un avenant au contrat, sont proposées à l’Emprunteur, notamment :

  • Changer la date de prélèvement des échéances.
  • Moduler vos échéances : vous pouvez modifier vos conditions de remboursement mensuelles dans des limites précisées dans le cadre l’Offre de prêt.
  • Rembourser tout ou partie du prêt par anticipation : vous pouvez à tout moment rembourser par anticipation tout ou partie de votre crédit. Le montant du remboursement anticipé doit représenter au minimum 10 % du capital initial emprunté. Cette limite ne s’applique pas lorsque vous souhaitez rembourser le solde de votre crédit. Une indemnité de remboursement anticipé est à votre charge et correspond à la valeur d'un semestre d'intérêt sur le capital remboursé au taux moyen du prêt. Le montant de cette indemnité ne peut dépasser 3 % du capital restant dû avant le remboursement.

 

Ce crédit aura des effets sur votre situation financière puisque vous devrez rembourser vos échéances à intervalles réguliers selon le quantième de remboursement choisi.

 

Critères d'équivalence relatifs au contrat d'assurance emprunteur proposé par notre filiale UFIFRANCE PATRIMOINE

- Quotité minimum exigée :

100 % pour l'ensemble des assurés

- Garantie minimum exigée :

Garantie Décès et Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)

 

Pour les garanties Décès et PTIA

Couverture des sports amateurs pratiqués par l'emprunteur à la date de la souscription

Critère exigé

Maintien de la couverture en cas de déplacement dans le monde entier à titre professionnel ou humanitaire et à titre personnel

Critère exigé

Pour la garantie Décès

Couverture de la garantie décès pendant toute la durée du prêt

Critère exigé pendant toute la durée du prêt

Pour la garantie PTIA

Couverture de la garantie PTIA pendant toute la durée du prêt

Critère exigé jusqu’à 66 ans


twiter