Particuliers Harmonisation de l’indemnisation des arrêts de travail


L’indemnisation des arrêts de travail, pour garde d’enfants ou encore pour ceux délivrés aux personnes vulnérables présentant un risque accru de développer des formes graves de la maladie*, va bénéficier d'une harmonisation (Achevé de rédiger le 23 avril 2020).


 

  • Suppression du délai de carence et ce, quelle que soit l’ancienneté du salarié.

 

  • Indemnisation jusqu’au 30 avril à hauteur de 90% du salaire, quelle que soit leur ancienneté ;

 

Ces dispositions sont rétroactives et s’appliquent aux jours d’absence intervenus depuis le 12 mars.

 

  • Bénéfice du chômage partiel à partir du 1er mai, et perception d’une indemnité à hauteur de 84% du salaire net**.

 

 


*   Ainsi qu’aux personnes cohabitant avec ces personnes vulnérables.


** Ces montants sont portés à 100 % du salaire pour les salariés rémunérés au niveau du SMIC. Sans cette mesure, le niveau d’indemnisation des salariés aurait diminué pour atteindre 66% du salaire après 30 jours d’arrêt (< 5 ans d’ancienneté).