fbpx Le placement financier | UFF Banque en gestion de patrimoine

Particuliers Placements financiers


Parce que l'investissement financier nécessite plus que jamais un accompagnement spécifique, nous avons développé un éventail de solutions pouvant s'intégrer à votre démarche personnelle.


Le compte-titres : une enveloppe flexible pour investir sur les instruments financiers.


Le compte-titres est un compte qui permet d’investir sur des instruments financiers diversifiés et d’accéder ainsi à différentes classes d’actifs et zones géographiques. 
 
Cependant, et même si ce dispositif est peu contraignant, il devra s’inscrire dans une logique de diversification, car il ne permet pas d’optimiser sa fiscalité et comporte un risque de perte en capital.

 

Qui peut souscrire ?  

Toute personne physique, sans plafonnement de montant.
Une personne peut posséder autant de compte-titres qu’elle le souhaite.

 

Quels sont les modes de détention du compte-titres ?

Le compte-titres peut être individuel ou joint, indivis, démembré (usufruitier, nu-propriétaire) ou encore au nom d’enfant(s) mineur(s) ou de majeur(s) protégé(s).

 

Quand l’épargne est-elle disponible ?

Sauf spécificités liées aux instruments financiers choisis, l’épargne est disponible à tout moment.


Sur quels titres financiers est-il possible d’investir ?

Le compte-titres peut accueillir tous types de titres comme les actions, les obligations, les OPC (Organismes de Placement Collectif)… Dans ce cadre, vous avez accès à une sélection de valeurs correspondant à votre profil de risque et d’investissement.

Investir dans des titres financiers comporte des risques liés notamment à la fluctuation des marchés boursiers : ni le capital investi, ni le rendement ne sont garantis.

 

Retrouvez tous les avantages du compte-titres grâce à UFF PERSPECTIVE PATRIMOINE :

  • la possibilité de faire des versements programmés et des versements libres sur le même compte ;
  • la possibilité d’acquérir des parts et/ou actions d’OPC (Organismes de Placement Collectif) sélectionnés par l’UFF ;
  • l’accès au Private Equity via les FIP/FCPI*.

 
 

Vous souhaitez en savoir plus sur les solutions de placement en compte-titres de l’UFF ?
N'hésitez pas à contacter un conseiller afin de bénéficier d’un bilan personnalisé. 
 
* FIP : Fonds d’Investissement de Proximité
* FCPI : Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (sociétés non cotées).

 


Rencontrez un conseiller

Nous contacter

Les PEA et PEA/PME : des comptes-titres avec un avantage fiscal*.


Le Plan d’Epargne en Actions (PEA) et le PEA/PME (Petites et Moyennes Entreprises) sont des comptes-titres spécifiques qui permettent d'acquérir un portefeuille constitué notamment d'actions d’entreprises cotées de l’Union Européenne, tout en bénéficiant sous conditions, d'une exonération d'impôt sur les plus-values.

Ils permettent ainsi de se constituer une épargne de moyen-long terme grâce à une enveloppe fiscale avantageuse.

Cependant, bien qu’ils soient plus attractifs fiscalement qu’un compte-titres, ils doivent répondre à certaines exigences.

 

Qui peut souscrire ?

Toute personne physique majeure domiciliée fiscalement en France peut ouvrir un PEA.
Tout contribuable fiscalement domicilié en France peut ouvrir un PEA/PME. 

Toutefois, une personne ne peut détenir qu’un seul PEA et qu’un seul PEA/PME à son nom, auprès de l'établissement financier de son choix et dans la limite de deux PEA/PME par foyer fiscal. 
Les personnes physiques majeures fiscalement rattachées peuvent détenir un PEA dont le plafond est fixé à 20 000 euros. Elles doivent être âgées de moins de 21 ans, ou moins de 25 ans quand elles poursuivent leurs études.
 

Combien puis-je investir sur mon PEA et mon PEA/PME ?

Les investissements sont plafonnés à :

  • 150 000 € pour un PEA
  • 225 000 € pour un PEA/PME

sans toutefois dépasser 225 000 € en cumul de versements sur ces deux comptes.

 

Sur quels titres est-il possible d’investir ?

Le PEA peut notamment accueillir des actions d’entreprises cotées de l’Union européenne et des placements collectifs (fonds, SICAV…) investis à 75% au moins en actions de ces entreprises. 
Le PEA/PME peut accueillir des actions, cotées ou non cotées, de petites et moyennes entreprises et d’entreprises de tailles intermédiaires.
Cet univers d’investissement est plus restreint que celui d’un compte-titres ordinaire. Ainsi, un portefeuille géré au sein d’un PEA est potentiellement moins diversifié qu’un portefeuille géré en dehors de ce cadre fiscal.
Investir dans des titres financiers comporte des risques liés notamment à la fluctuation des marchés boursiers : ni le capital, ni le rendement ne sont garantis.
 

Quels sont les événements qui clôturent le PEA ou le PEA/PME ?

  • Tout retrait avant 5 ans sauf cas dérogatoires prévus par la loi;
  • Non-respect d'une des conditions du fonctionnement (par exemple dépassement du plafond des versements, la détention d’un second PEA par le titulaire d’un PEA) ;
  • Décès du titulaire ;
  • Après 5 ans, le retrait de la totalité des sommes, ou la conversion de tous les capitaux en rente viagère.

 

Retrouvez tous les avantages des comptes-titres PEA et PEA/PME grâce à UFF PERSPECTIVE PATRIMOINE :

  • la possibilité de faire des versements programmés et des versements libres sur le même compte ;
  • une sélection de supports éligibles au PEA et/ou au PEA/PME.

 
Vous souhaitez en savoir plus sur les solutions de placement en compte-titres PEA et/ou PEA/PME de l’UFF ? N'hésitez pas à contacter un conseiller afin de bénéficier d’un bilan personnalisé. 


* Exonération d’impôts sur les revenus (limitée à +10 % du montant investi pour les revenus des titres non cotés) et les plus-values réalisées, sous réserve d’une détention du PEA pendant au moins 5 ans (sauf le cas prévu par la loi de retraite pour réinvestissement dans la création ou reprise d’entreprise), hors prélèvements sociaux qui restent dus.